Ventes Vélos neufs 2018
N`est pas un délit banal
Bike Days 2018
Sélection variée a Soleure
Ventes vélos neufs 2017
Ventes vélos neufs 2016
200 ans de vélo
Histoire formidable
Potentiel Vélo
Produits life-style
Forte demande
Accidents E-Bike et bpa
CH Fournisseurs de vélos
De nouveau à la pointe
Hystérie sécurité vélo
Branche prend position
Ventes de cycles 2014
La branche se défend
Plus de femmes sur...
vélos sportifs
Trop de cyclistes roulent
...sans éclairage!
Chifffre affaire
La moitié avec service et accessoires
E-Bikes: règles nouvelles
Pas du casques pour catégorie 25 km/h
BOOM
Un vélo sur sept est électrique
300 000 casques
aimé, supporté, détesté
Les femmes font...
...plus souvent du vélo que les hommes
Tout le monde en a un,
mais peu en profitent vraiment!
Vélo: La magie...
...de la petite reine
La securité se trouve..
... chez les pros!
25 années de VTT
Un anniversaire spécial en Suisse
Tendance «50 plus»
Le vélo gagne en popularité!
Les Suisses sont fous de
...vélos

Statistiques des ventes de vélos et de vélos électriques 2018

Les ventes de VTT électriques ont doublé en Suisse

En matière de vente de vélos électriques, 2018 a été l'année la plus réussie de l'histoire du secteur vélo en Suisse. Un vélo vendu sur trois est désormais un e-bike. Avec 111’000 unités, un nouveau record de vente a été atteint. Il s'agit d'une augmentation phénoménale de 27 %. Les e-VTT ont à nouveau été les vainqueurs toutes catégories confondues avec une hausse de 50,6 %, tandis que les ventes de vélos classiques ont reculé.

(SFVE) L'été 2018, marqué par une longue période de beau temps jusqu'à la fin de l'automne a littéralement fait exploser les ventes de vélos électriques. C'est ce que confirment les chiffres de l'association professionnelle Vélosuisse, qui ont été recueillis auprès d'importateurs, de grossistes et de détaillants spécialisés du pays. Au total, 345'313 vélos et vélos électriques ont été vendus en Suisse l’année dernière. Par rapport à l’année 2017, tout aussi réussie au niveau météorologique, cela correspond à une augmentation de 2,1 %. 

La croissance du secteur e-bike a continué à s'accélérer. Entre 2015 et 2016, une augmentation des ventes de 14,1 % avait été observée pour p ensuite à 16,3 % en 2017. En 2018, la croissance du marché du vélo électrique s’est envolée de 26,9 %. Pour la première fois, plus de 100'000 vélos électriques ont été vendus en Suisse en un an. Un vélo sur trois acheté en Suisse en 2018 possédait un moteur électrique.

Les VTT électriques restent en tête en terme de croissance des ventes. Après deux années de croissance de plus d'un tiers, le nombre de vente a augmenté de moitié l'année dernière pour atteindre 43'220 unités. Mais il y avait aussi plus de demande pour les vélos de route électriques. Les ventes ont augmenté cette fois de 15,4 % pour atteindre 6 84441 unités. Étant donné que la plupart des e-VTT achetés ont une assistance électrique uniquement jusqu'à 25 km/h (sans immatriculation), cela a également un effet global sur le nombre de vélos électriques rapides (avec immatriculation, jusqu'à 45 km/h). Leur part de marché est passée de 19 à 14 % en un an. En revanche, du côté des marchés de niche, les ventes de cargobikes ont plus que quadruplé pour atteindre 1’649 unités. 

Toutefois, les bons résultats des ventes de vélos électriques ont eu un impact sur les ventes de vélos traditionnels. Tant dans le segment sport (qui exclut les phares, garde-boue et porte-bagages) que du côté des vélos à usage quotidien, des baisses significatives de 3,4 et 12,6 %, respectivement ont été enregistrées. Mais certains échappent à la tendance : les vélos de route (+15,7 %) et les VTT 29 pouces (+3 %) ont été plus populaires qu'en 2017. Par contre la catégorie des VTT 27,5 pouces, un secteur à gros volume, a connu une baisse de 15,5 %, soit 8’230 unités de moins vendues. En ce qui concerne les VTT électriques (jusqu’à 25km/h), cette catégorie a en revanche le plus augmenté avec une hausse de 11'157 unités pour atteindre 32'669 unités, ce qui correspond à une augmentation de 51,9 %. Des baisses significatives ont par contre été enregistrées pour les vélos de ville (-12’485), qui ont été presque compensées par les ventes de vélos électriques (cargobikes inclus) avec une augmentation de 9’158 unités. La branche devrait se réjouir de ces changements. Un e-bike coûte en moyenne 3’500 francs, soit près de trois fois plus qu'un vélo classique. De quoi faire grimper le chiffre d'affaires.

8 mars 2019