Ventes vélos neufs 2016
200 ans de vélo
Histoire formidable
Potentiel Vélo
Produits life-style
Forte demande
Accidents E-Bike et bpa
CH Fournisseurs de vélos
De nouveau à la pointe
Hystérie sécurité vélo
Branche prend position
Ventes de cycles 2014
La branche se défend
Plus de femmes sur...
vélos sportifs
Trop de cyclistes roulent
...sans éclairage!
Chifffre affaire
La moitié avec service et accessoires
E-Bikes: règles nouvelles
Pas du casques pour catégorie 25 km/h
BOOM
Un vélo sur sept est électrique
300 000 casques
aimé, supporté, détesté
Les femmes font...
...plus souvent du vélo que les hommes
Tout le monde en a un,
mais peu en profitent vraiment!
Vélo: La magie...
...de la petite reine
La securité se trouve..
... chez les pros!
25 années de VTT
Un anniversaire spécial en Suisse
Tendance «50 plus»
Le vélo gagne en popularité!
Les Suisses sont fous de
...vélos

 

 

1817 - 2017: 200 ANS DE VELO

HISTOIRE D'UN FORMIDABLE SUCCES

 

De la draisienne en passant par la michaudine, la chaîne et le pneu gonflable jusqu’à l’engin multifonctionnel pour le quotidien et les loisirs – le vélo fonce depuis 200 années sur la voie du succès. La branche et les organisations cyclistes de Suisse célèbrent cet anniversaire tout en pointant un regard optimiste vers l’avenir du vélo.

12 juin 1817: le baron Karl Drais, employé des eaux et forêts puis inventeur, couvre la distance de 14 km à la moyenne de près de 15 km/h sur sa « machine à courir » –  également nommée vélocipède ou draisienne – près de Mannheim (D). Cet exploit fort remarqué a initié 200 ans d’histoire à succès du vélo, avec un très gros potentiel d’avenir.

L’invention de Drais suscite bien vite des imitations, de nombreuses copies de sa draisienne sont commercialisées sous diverses formes au cours des décennies suivantes, en Angleterre et en France surtout. L’invention de l’entraînement par pédalier sur la roue avant entonne l’ère du fameux grand bi dès 1866. La position d’assise haute et la médiocre maniabilité péjorée par le revêtement aléatoire des routes rendait cependant l’exercice fort périlleux.

La chaîne et le pneu démontable à l’origine du vélo moderne

L’invention de la chaîne à rouleaux en 1878 signifie la fin de la production du grand bi et le début de la fabrication de masse du cycle bas, d’abord à cadre en croix, puis tel que nous le connaissons de nos jours. Une dizaine d’années plus tard, l’invention du pneu gonflable par John Boyd Dunlop et Edouard Michelin accélère encore son essor. La pratique du vélo est rendue plus confortable par ce pneu novateur, son utilisation sur les routes en majorité caillouteuses plus aisée et plus agréable.

En 1900, le succès du vélo devient mondial. En tant que moyen de transport de personnes et de marchandises, il fait désormais partie intégrante du paysage citadin, urbain et même campagnard. Le cadre en triangle raffiné du vélo pour messieurs et celui, élégant, pour dames de l’époque ont survécu jusqu’à nos jours, suivant les tendances les plus variées et les plus adaptées à leur époque.

Gros potentiel d’avenir pour le vélo moderne

Les inventions telles que le changement de vitesses, le frein à disque, la dynamo de moyeu, l’entraînement par courroie et les développements tels que le vélo de course, le VTT, le vélo à assistance électrique, les vêtements pour cyclistes, etc. ont boosté la demande en vélos ces dernières décennies, cela aussi bien dans le domaine des cycles pour l’usage quotidien que pour ceux de loisirs. La densité du trafic, la pénurie de places de stationnement, la pollution de l’air et le changement climatique favorisent la demande en vélos à l’échelle mondiale autant que le désir de se déplacer rapidement tout en soignant la forme physique et le style de vie.

L’industrie du vélo, le commerce du cycle, les associations et organisations du vélo, les périodiques du vélo et les organisations de protection de l’environnement accordent un grand potentiel d’avenir au vélo. Selon la devise „200 ans ne sont qu’un début“, ils ont foi en ce que le vélo représente un moyen de transport significatif et avantageux ainsi qu’un engin de fitness – conformément à la pensée de son inventeur, le baron Karl Drais.

Suisse = amoureuse du vélo
En côte, à la descente, au plat. Le week-end, au quotidien, en vacances. Pour chercher les croissants du dimanche, pour se rendre au ciné ou au bureau, comme engin de sport pour „gommeurs de bitume“ ou bikers – le vélo a mille facettes! Prisé par beau temps, un brin moins quand il fait mauvais, il avance toujours, même quand ça bouchonne. Filer le nez au vent comporte maints avantages: une bonne forme physique, le contact direct avec la nature, une résistance accrue à la fièvre, peu de pression sur la bourse. 330'000 vélos neufs de vendus chaque année et un total de 4 mio de vélos attestent que les Suissesses et les Suisses sont mordus du vélo, qu’ils le considèrent avec émotion, mais aussi avec raison.

13.02.2017